Bienvenue

Bienvenue


Un voyage touristique, une excursion gastronomique, un séjour linguistique, une errance spirituelle ? Probablement un peu de tout en même temps. Certains vont manger des insectes dans des émissions de TV parce qu'ils ont des choses à se prouver, moi j'ai traversé le Japon seul sur mon vélo. Ce voyage a radicalement changé ma perspective de la vie. J'ai découvert que j'étais capable de plus que ce que je croyais. J'ai fait évoluer mon rapport avec les autres, avec ceux qui comptent pour moi, avec la solitude et avec moi même. Aujourd'hui, j'essaie juste d'expérimenter des changements dans mon modes de vie et de voir ceux qui me rendent heureux. Ce blog m'a me servit de support pour décrire la préparation de mon voyage, les questions que je me suis posé et les tentatives de réponses que j'ai pû y apporter. Une fois sur place, il m'a servit à garder une trace de mon voyage et à faire découvrir mes péripéties à ceux qui le voudraient. Je crois que ce sont nos expériences dans la vie qui font ce que nous sommes et quelles meilleures expériences que les voyages. Qui sait, ce blog me servira peut être à planifier mon prochain voyage vers l'inconnu.

mardi 16 octobre 2018

Un nouveau défi

En rentrant du Japon, je disais que je me cherchais un nouveau défi. J'avais parlé d'améliorer mon mode de vie afin de faire du Qi Gong et de la méditation. Depuis la fin de mon défi 《35 jours de rituels 》j'ai eu beaucoup de mal à reprendre le pas. Il va falloir que je reprenne petit à petit. Cependant, je me suis trouvé un nouveau  défi pour les années à venir. Un nouveau rêve : atteindre l'autonomie en parapente.

En septembre, j'ai refait un stage de 5 jours de parapente chez Alto. J'ai demandé à reporter le dernier. Début octobre, j'ai refait une journée de stage et je me suis lancé : j'ai acheté ma voile ! C'est une Advance Alpha 6 Azure en taille 24. La sellette est une Sup'Air Access Airbag et j'ai aussi ajouté un parachute de secours et un casque. En fait, c'est le matériel avec lequel j'ai volé en septembre et en octobre. Le tout pour 2600 euros. C'est un peu cher mais au moins je n'ai pas de doute sur l'état du matériel et j'ai quelqu'un à me plaindre en cas de besoin.

Ce weekend, je suis allé faire quelques heures de gonflage dans un pré près de Fontanil Cornillon. C'est le pré dans lequel j'étais allé faire du drone avec Anaïs. Le samedi, j'y suis allé à 14h et le vent était fort, même pour une séance de face voile. Dimanche, je me suis dit que j'allais y aller le matin afin d'avoir des conditions moins fortes. Effectivement, le terrain était recouvert d'une chape de brouillard, le pré était trempé de la rosée et il n'y avait pas un brin de vent. J'ai hésité à déplier la voile de peur d'avoir du mal à la faire sécher. En effet, j'ai fait 1h de gonflage en dos voile, sans vent, et avec une voile trempée. Autant dire que c'était peu productif. Au moment où je me suis dit que j'allais rentrer et que j'ai commencé à plier la voile, une petite brise s'est levée. Je me suis dit que j'allais rester et j'ai fait une super séance de face voile avec de bonne sensations. Bref, je suis resté 2h de plus et j'ai fini sur une bonne note et avec le sourire aux lèvres.

L'objectif maintenant va être de s'entraîner afin d'atteindre l'autonomie et pouvoir aller voler en montagne. Cela prendra du temps mais je vais tâcher de m'accrocher :-)

mardi 4 septembre 2018

Défi : 35 jours de rituels - Jour 35, la consécration

Nous y voici ! Jour 35, j'ai atteins mon objectif. Pendant 35 jours, j'ai appliqué à la lettre ou presque mes rituels, en les faisant passer le plus souvent au dessus de tout le reste. Plusieurs questions se posent maintenant :

  1. Pourquoi avoir fait ça ?
  2. Ce défi m'a-t-il permis d'atteindre les objectifs que je m'étais fixé ?
  3. Quel est mon ressentis sur cette expérience ?
  4. Et surtout, quel est le programme pour la suite ?
Les raisons : L'objectif initial était d'incorporer de bonnes habitudes dans ma vie. Certaines qui me tenaient à coeur depuis plusieurs mois voir plusieurs années (comme le fait de méditer tous les jours) et certaines plus terre à terre afin d'améliorer mon hygiène de vie (comme le fait de faire ma vaisselle tous les soirs).  J'avais mis en place ces habitudes d'abord au Japon pour certaines puis à mon retour pour les autres. Cependant, je me suis vite rendu compte que je n'avais pas la disciple suffisante pour les tenir. J'ai d'abord commencé par réduire un peu ma liste d'habitude afin de ne pas commencer trop gros (on en rediscute plus loin). Ensuite, j'ai décidé de me lancer ce défi afin de sacraliser ces habitudes, de les faire passer devant tout le reste. C'était aussi un moyen de tester ma discipline.

Les résultats : Pour le coup, on peut dire que le contrat est rempli. A l'exception près, j'ai tenu mes rituels jours après jours.

Mon ressentis : C'est là que je suis le plus partagé. Il y a clairement eu des hauts et des bas. Plusieurs semaines ont été un vrai plaisir. Que ce soit le sport le main ou les étirements et la méditation le soir. Il y a aussi eu des semaines difficiles. J'ai par exemple fini par abandonner la position de l'arbre le matin au réveil. Plusieurs fois, j'ai dû à minima me motiver, voir parfois me forcer pour tenir. Plus le temps à passé, plus j'ai fini par tenir ces rituels "afin de ne pas briser la chaîne". C'était même devenu mon message d'auto-encouragement quand je n'avais pas envie. "Allez Max, ne brise pas la chaîne !" En fait, j'ai retrouvé les même sensations que lorsque je traduisais des sous-titres et que j'ai fini par me forcer afin de tenir mon planning et non de traduire pour mon plaisir.

La suite : Si j'écoutais ma flemme, je dirais que j'en ai trop fait. Cependant, j'ai quand même régulièrement pris du plaisir dans cette expérience et plusieurs habitudes simples se sont vraiment ancrées, comme la vaisselle ou le fait de se brosser les dents matin et soir. Une tendance s'est clairement dégagée : j'ai plus de mal avec le rituel du matin. J'ai clairement envie de continuer, mais il y a des ajustements à faire. Et il n'y aura pas de formule parfaite, mes objectifs évoluant dans le temps, mes rituels devront suivre. La première chose que j'ai fait après la fin du défi a été de briser la chaîne, afin de repartir sur une pratique pour le plaisir et non par obligation. Dans l'idéal, il faudrait peut être envisager de déplacer des habitudes du matin vers le soir même si je ne suis pas si convaincu. Enfin, je vais essayer de maintenir au maximum la réussite des rituels mais avec un objectif de maximiser mes habitudes et non de les faire sans la moindre faille. Et je pourrais toujours me lancer un nouveau défi si je prends le large :-)

dimanche 26 août 2018

Défi : 35 jours de rituels - Jour  28, Un bon équilibre

Me voici à 28 jours de rituels. Je dois confesser que je me suis accordé un passe droit sur le rituel du soir d'hier afin de passer la soirée avec ma moitié. Aucun regret et je trouve que ça fait du bien de remettre les priorités dans l'ordre. Mis à part cet écart, la semaine aura été plutôt bonne. Les jours où je ne me sentais pas pour méditer, je me suis astreint à 10 minutes au lieu de 5. C'est un très bon équilibre. Juste assez court pour ne pas que je m'endorme mais assez pour avoir l'impression d'en avoir profité.

Plus que 7 jours et je reviendrai à un rythme soutenu mais moins obligatoire :-)

Jour 28 : dimanche 26/08

頑張ります!!

dimanche 19 août 2018

Défi : 35 jours de rituels - Jour 21, Des hauts et des bas

J'ai atteints les 21 jours. Les deux dernières semaines ont été compliquées. Toit d'abord, j'ai manqué à un de mes engagements qui était de poster régulièrement ici mes avancées. En l'occurrence, je n'ai rien posté dimanche dernier. Je poste d'ailleurs beaucoup moins depuis que je suis rentré du Japon. Je pourrais facilement me dire que c'est parce que j'ai moins de choses à raconter, mais je n'y crois pas. Il m'arrive régulièrement d'avoir des idées et de me dire que ça serait bien de les poster ici. Je pourrais aussi me dire que c'est parce que je n'ai pas le temps mais je pense surtout que je ne prends pas le temps. Il faudra peut être que j'ajoute ça à mon rituel du soir. Écrire ce qui me passe par la tête, à voir.

Quoi qu'il en soit, j'ai eu des moments de faiblesse ves deux dernières semaines. En particulier le 15 août a fait du mal en m'encourageant à veiller le soir en restant sur le pc, décallant et baclant de facto mon rituel du soir. Je me suis surpris à tronquer quelques fois mes assouplissements et surtout à ne faire que mon minimum syndicale de cinq minutes de méditation. Si certains jours j'étais vraiement trop fatigué et j'avais raison d'abreger la séance pour ne pas m'endormir, la plus part du temps j'avais le sentiment que j'aurais pût faire plus. Aussi, j'aimerai porter ce minimum à 10 minutes.

Le rituel du matin n'a pas non plus été épargné par la flemme. J'ai arrêté de prendre la position de l'arbre au réveil. À la fois c'est une reculade, à la fois ce n'était pas très productif pour le moment. Je n'étais pas concentré, je laissais mes pensées aller et j'avais constamment les yeux sur le chronomètre. J'essaierai probablement de réintégrer cette habitude quand je reprendai les cours de qi gong à la rentrée.

À côté de ces difficultés, je suis content de mon rituel du matin. J'ai bien intégré les exercices de gainage et je prends de plus en plus de plaisir à les faire le matin. De même pour les huit pièces de brocart, même si je dois me forcer un peu au début, je rentre rapidement dedans. Au final, c'est comme l'habitude de boire de l'eau au réveil. J'en aurais été incapable il y a quelques année et cela me paraît normal maintenant. Je suis aussi content de mon ressenti en méditation. Même si je n'ai pas beaucoup avancé dans mes programmes, j'ai eu de bonnes sensations.

On reste motivés, jour 21 : dimanche 19/08.

頑張ります!!

mardi 7 août 2018

Défi : 35 jours de rituels - Mes rituels

En retard, encore, je détaille ici mes rituels. Le matin, mon alarme sonne à 6h45 mais il n'est pas rare que je me reveille avant. Je commence par boire un verre d'eau. Je prends ensuite la position de l'arbre pendant 5 minutes afin de réveiller mon corp en douceur. En principe, c'est sensé être une méditation et on doit donc se focaliser sur la respiration ou les sensations. Cependant, il n'est pas rare que je m'accorde le droit de laisser vagabonder mon esprit. Un peu pour "débriefer" ma nuit, faire le point sur la journée de la veille ou réfléchir à celle d'aujourd'hui, ou encore quoi que ce soit qui me passe par la tête. Je fais ensuite les Huit Pièces de Brocart qui sont un bon échauffement articulaire et me font craquer pas mal d'endroits. J'enchaîne sur environs 7 à 8 minutes de sport réparties en gainage et pompes. Je me déshabille et je me pèse avant de prendre une douche. Ensuite, je prends mon petit déjeuner, je me brosse les dents et je me prépare à partir au travail.

Le midi, j'essaie de me brosser les dents dans la mesure du possible. Le soir, mon rituel vise à me vider l'esprit, à faciliter mon endormissement et à préparer ce dont j'aurais besoin le matin suivant afin de me faciliter la tâche. Je commence donc par 30 minutes d'assouplissements (principalement les jambes et le dos). Je travaille notamment le grand écart et le pont mais j'aimerai en parler pnus en détail dans un autre billet. J'enchaîne ensuite sur 20 minutes de méditation. Après, je fais la vaisselle, range ce qui peut l'être et je fais la vaisselle. Je prépare mon matériel de sport pour le lendemain si besoin et je me brosse les dents. Enfin, je lis un livre.

Plus synthétique, celà donne le planing ci-dessous :

06h45 - Réveil, boire un verre d'eau
06h50 - Position de l'arbre
06h55 - Huit pièces de brocart
07h05 - Sport
07h15 - Se peser, se doucher
07h25 - Petit déjeuner
08h00 - Se brosser les dents et se préparer
08h15 - Départ au travail


21h00 - Assouplissements
21h30 - Méditation
21h50 - Vaisselle, rangement, brossage de dents et préparation du lendemain
22h00 - Lecture

dimanche 5 août 2018

Défi : 35 jours de rituels - Jour 7

Ça fait une semaine que je me tiens à mes rituels. Quelques petits écarts étaient à prévoir mais à chaque fois, je me suis motivé pour les rattraper dans la journée (par exemple prendre ma douche le soir au lieu du matin). L'idéal serait de tenir 100% de réussite à l'heure indiquée, mais si déjà je peux cocher toutes mes habitudes chaque jour, ce sera top. J'ai aussi remarqué que j'ai fait plusieurs fois ma routine de sport minimale au lieu de la complète. Celà s'explique par le fait que j'ai passé 2 weekends hors de chez moi et que je n'ai pas le tapis de gym. À creuser pour peut être trouver des alternatives.

Jour 7 : dimanche 5/08

頑張ります!!

dimanche 29 juillet 2018

Défi : 35 jours de rituels

Celà fait déjà plusieurs années que j'essaie  me discipliner afin de me lever et me coucher plus tôt, de manger mieux, de faire du sport le matin, de méditer, des assouplissements, etc. J'ai eu plus ou moins de réussite, des périodes de motivation et des périodes sans. Jusqu'en septembre dernier (2017) où tout s'est accéléré. J'ai compensé le départ d'Anaïs en faisant du sport régulièrement (environs 10h par semaine sans compter les weekends). Celà m'a évité de rester tout seul le soir à broyer du noir. Au final, j'y ai pris goût et j'ai gardé le rythme.

Par contre, celà s'est fait au détriment de ma capacité à m'organiser. En particulier, pendant les mois précédant ma soutenance de thèse, j'étais même parfaitement incapable de dire ce que j'avais dans le frigo et le ménage, bien que pas catastrophique, laissait à désirer. En fait, je n'avais juste plus le temps. Où plutôt, je ne trouvais plus le temps. Au moment de partir ai Japon, je me suis dit qu'il était temps de faire table rase et de reprendre des bonnes habitudes. Pendant le voyage, je me suis donc astreint à faire du qi gong le matin et de la méditation et des assouplissements le soir. Et à nouveau, j'y ai pris goût et je me suis retrouvé à méditer en pleine journée dans des parcs, dans des temples ou sur des plages.

A mon retour, j'ai fait de mon mieux pour garder ces bonnes habitudes. Cependant, avec le début du travail, j'ai dû me lever plus tôt et celà pèse sur ma motivation le matin. De même, j'ai revu plusieurs de mes amis le soir et   j'étais bien trop fatigué en rentrant pour faire de la méditation et des assouplissements. En fait, ce n'est pas tant un problème de discipline mais un problème de priorité. En fait, ce n'est pas d'une liste de bonnes habitudes dont j'ai besoin mais de rituels. C'est à dire, sacraliser ces habitudes afin de les faire passer devant le reste. Et même lorsqu'il n'est vraiment pas possible de faire son rituel, l'éclater dans la journée. Mais quoi qu'il arrive, le faire.

Depuis quelques semaines, j'ai instauré ces rituels avec l'application Fabulous et afin d'ancrer ses rituels dans ma vie, je me lance le défi d'arriver à les tenir pendant 35 jours consécutifs. Je ferai un article rapidement pour décrire mes rituels, ainsi qu'un point chaque semaine.

Jour 0 : dimanche 29/07

頑張ります!!